Alger, capitale de l'Algérie, plus grande ville du Maghreb

Vous voulez prendre un vol pour Alger, " la Blanche " ? La capitale de l'Algérie est la plus grande agglomération du Maghreb (Tunisie, Maroc et Algérie), puisqu'elle compte plus de 2,3 millions d'habitants.
Située sur les bords de la mer Méditerranée, en Afrique du Nord, Alger est une ville au riche passé historique, dont la Casbah ("la Citadelle"), centre historique, est aujourd'hui classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Construite sur une colline qui descend jusqu'à la mer, celle-ci possède, encore aujourd'hui, sa citadelle, des palais, des mosquées, des mausolées ou des hammams. C'est un vrai labyrinthe de maisons et de ruelles pittoresques.
Cependant, la physionomie de la Casbah d'Alger a beaucoup changé avec la colonisation française qui a duré plus d'un siècle, de 1848 à 1962. Les Français introduisent, à Alger, des immeubles de type haussmannien et démolissent les murailles de la vieille ville et percent de grands axes. Ils démolissent une partie de la Basse Casbah et érigent l'actuelle place de Martyrs.
En matière de gastronomie, les sardines grillées des restaurants de poissons de la Rampe de la Pêcherie, sous la Casbah, sont fameuses.
Alger-centre située au nord de la Casbah, a également des accents européens, avec de grands bâtiments érigés en 1940 : palais de justice, gouvernement, assemblée nationale, conseil de la nation et ministères. Le front de mer est aujourd'hui une élégante promenade bordée d'arcades.
Alger-Centre est traversée par la rue Mourad-Didouche, bordée d'élégants magasins et de restaurants chics.

Comment aller à Alger avec Air France

Air France propose plusieurs vols pas chers par semaine, en provenance du Canada jusqu'à Alger, notamment au départ des aéroports de Montréal et Toronto. Les vols secs comportent une escale à Paris. En tout, il faut donc compter une quinzaine d'heures de voyage. Si vous partez des autres aéroports canadiens, comme Calgary, Halifax ou Ottawa, vous devrez faire escale à Amsterdam, Toronto ou Paris. Il existe cinq vols Paris-Alger par semaine.
Six heures de décalage horaire séparent l'est du Canada à Alger, et 9 heures Vancouver à Alger. Comme vous partez vers l'est, si vous décollez de Montréal à 9 heures, il est, en fait, déjà 15 heures à Alger.
Une fois à l'aéroport international d'Alger - Houari-Boumédiène, vous pouvez emprunter la ligne de bus 100 de l'Etusa, qui rallie le centre-ville d'Alger en une demi-heure. D'ici 2020, le métro devrait assurer la navette. En voiture, il vous faudra prendre les rocades d'Alger.

Voyager vers Alger : les questions pratiques

Les Canadiens qui se rendent à Alger doivent être munis d'un passeport qui sera valide au moins six mois après la date de départ prévue du pays, que le but de votre voyage soit touristique ou professionnel. Si vous conduisez, une fois sur place, il est préférable d'être muni d'un permis de conduire international.
Si vous restez dans la capitale algérienne, vous n'avez pas de souci à vous faire en matière de santé, puisqu' Alger dispose de bonnes cliniques privées. En revanche, dans les campagnes, l'offre en matière de soins est moins accessible. Il est conseillé de boire de l'eau embouteillée.

Par ailleurs, la monnaie en vigueur est le dinar algérien. Elle n'est pas convertible. Vous devrez donc échanger toutes sommes d'argent avant de quitter l'Algérie.

Pour en savoir plus sur l'Algérie :